« Quand les aménageurs aménagent, les aménagés déménagent »… et parfois disparaissent dans les mâchoires fracassantes d’un monstre de métal. Un dernière hommage à ces deux totems d’un autre temps, celui des cheminots et des prolos de Belcier. Bientôt, la place sera belle et propre, prête à accueillir joggers et rollers, « carte Gold dans la poche du jean et téléphone plaqué à l’oreille »…

 

Un article à lire sur Euratlantique : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *